www.sneezz.info: who are we ?

www.sneezz.info   is an interactive website on global activities, observing the Lake Geneva Region and the creative Wide World, where major challenges facing mankind are addressed.

What will daily life be like tomorrow? Geneva is one of the main hubs of global negotiations searching for an answer to this question. Citizens, civil society, journalists, students, researchers, international servants, NGOs, artists, writers, photographers, films makers, experts, decision makers, enterprises, farmers and everyone worldwide all need to know what is at stake in their field of activity. 

www.sneezz.info is an accessible, concise and independent digest of "the best of Geneva’s planetary agora" based on a aggregation of international press and independant articles. This platform will provide actors the context to play their role as global citizens. 

At www. sneezz.info we will snort and we will sneeze the information.

Littérature. La bibliothèque universelle, de Voltaire à Google

COPYRIGHT En offrant au plus grand nombre une masse toujours croissante de connaissances, Internet réalise-t-il le rêve des Lumières ou prépare-t-il le cauchemar d’un savoir public livré aux appétits privés ? Grâce à -ou à cause de- Google, ces questions n’ont plus rien d’abstrait.

Jared Diamond, géographe: «L’effondrement d’une société n’est pas une fatalité»

BRUTAL. Certaines sociétés du passé auraient commis un «suicide écologique», d’autres se seraient sauvées en transformant leurs pratiques. Dans son livre «Effondrement», le chercheur tentait de comprendre pourquoi. Dernier chapitre de notre série sur les civilisations perdues.

Turquie. Un dictateur peut-il être chassé par des élections ?

POUVOIR. Les élections présidentielles et législatives se tiennent ce dimanche 24 juin en Turquie. Au pouvoir depuis 15 ans, Recep Tayyig Erdogan est candidat à sa réélection et l’opposition s’interroge : en cas de défaite, usera-t-il de la force pour rester à la tête du pays ?

Tags:

Visite du Pape François à Genève. Le service communication du WCC n’accepte pas la critique et se la joue autoritaire

CHRETIENS. Surchargé par une lourde charge de travail pour la venue du Souverain Pontife le service de communication du World Council of Churches à Genève -organisateur de l’événement-  pète les plombs, commet des erreurs d’organisation sans vouloir les reconnaître et utilise des méthodes digne des tyrans pour éviter les critiques.

Pages

Subscribe to www.sneezz.info RSS